autocommutateur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(fin XIXe siècle) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
autocommutateur autocommutateurs
\o.to.kɔ.my.ta.tœʁ\

autocommutateur \o.to.kɔ.my.ta.tœʁ\ masculin

Un autocommutateur.
  1. (Téléphonie) Ensemble d’équipements permettant la mise en relation des abonnés au service du téléphone grâce à une série de chiffres que l’appelant compose mécaniquement avec un clavier ou un cadran (pour les modèles les plus anciens) et que l’autocommutateur décode comme un numéro de téléphone.
    • […], il est nécessaire de terminer cette étude par une description sommaire du principe de l’autocommutateur téléphonique de MM. Verner et Tedesco. Dans ce système, chaque abonné est relié au bureau central a l'aide de 2 fils —- l'un dit fil d'appel sert uniquement a la mise en contact avec la ligne désirée — l'autre sert a la conversation et est appelé par l'inventeur fil de son. — (E. Estaunie, « Stations téléphoniques automatiques », dans les Annales télégraphiques , H. Pelletier directeur, éd. Lacroix et Baudry, 1893, p. 544)
    • L’autocommutateur présente des problèmes excessivement difficiles, et il contient jusqu'à présent certains défauts de principe capables d'empêcher son application aux très grands réseaux. En effet, dans son état de développement actuel, il ne se prête pas bien à certains services importants d'un grand réseau, tels que la taxe par conversation, l'emploi des lignes partagées, les communications interurbaines, les bureaux privés annexes, etc. — (Bulletin de la Société internationale des électriciens, Gauthier-Villars, 1909, p. 395)
    • Le numéro à deux chiffres se propage par enregistrement et réémission d'impulsions jusqu'à l’autocommutateur défini par ce numéro. Un certain nombre de liaisons sont ainsi mises en série. Le numéro à trois chiffres, composé ensuite par le poste appelant, se propage de deux façons différentes. — (André Chevallier, Télétransmissions par ondes porteuses dans les réseaux de transport d'énergie à haute tension, Dunod, 1946, p. 92)
    • Appelé dans le langage courant « central téléphonique », l’autocommutateur assure la connexion entre les lignes du réseau public et la distribution intérieure, ainsi qu'entre les postes intérieurs eux-mêmes. Il comporte un ou plusieurs calculateurs chargés de décrypter les adresses, de router les appels et de comptabiliser les communications. — (Daniel Lauze, Guide pratique de gestion d'un établissement public local d'enseignement, tome 2, ESF Éditeur, 2002, p. 119)

Abréviations[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Un autocommutateur téléphonique privé est parfois désigné par l'anglicisme Private Automatic Branch eXchange, lequel est abrégé par le sigle PABX et parfois PBX.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Méronymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]