automaboule

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1897) Altération humoristique de automobile, composée de auto et maboule. Selon toute apparence, les pionniers de ce puissant calembour sont Paul Gavault et Victor de Cottens, coauteurs d’une revue théâtrale intitulée Paris-Automaboul (sur une musique d’Édouard Deransart), dont la première fut donnée au café-concert des Ambassadeurs le 31 juillet 1897. Par ailleurs, ce mot s’est intégré dans le parler lyonnais.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
automaboule automaboules
\ɔ.to.ma.bul\
Une automaboule à vent (image d’Épinal, détail, 1906)

automaboule \ɔ.to.ma.bul\ féminin

  1. (Par plaisanterie) Automobile.
    • Et, lorsque le soir dans les cercles, dans les restaurants à la mode, après un fin dîner, les clubmen en quête d’une bonne soirée à passer viendront à parler des Ambassadeurs et que l’un d'eux proposera : « Si qu’on irait ? » c’est à qui criera le premier: « Chasseur ! faites avancer une Automaboule !! » — (Petiban, La soirée d’hier, La Justice, 03/08/1897, page 2)
    • Si la Fanfe et moi n’avions pas été gâtés, côté géniteurs, Mado avait eu de bons et probes papa-maman comme on en rencontre dans les livres de morale. Je dis bien : « avait eu » ; un accident d’automaboules valait maintenant à l’héritière de turbiner dans les excréments d’oiseaux marins. — (André Vers, Gentil n’a qu’un œil, Plasma, 1979, page 97)
    • L’ordre établi vacille. Mila, toujours avisée, et à peine arrivée, se met à acheter des appartements et des maisons. — Ils sont fous, dit-elle, parce qu’ils ont vu brûler une automaboule, ils vendent des immeubles pour une bouchée de pain. — (Éric Ollivier, À fleur de cœurs, Grasset, 2004)
    • Le temps n'est pas très propice à la bambane surtout avec les radées qui se succèdent et qu’il y a plein de flotte dans les caniveaux même qui si une automaboule passe trop près elle te benouille. — (Fab, L’exposition Léopoldine Roux (commentaire), les-ballades-de-christelle.over-blog.com, 10/11/2009)
    • Si vous vous sentez le courage d’y prendre les escayers d’la Grand’Cote pour grimper de pied et sans craindre d’y prendre un gadin en débaroulant au retour, ou sinon de trouver une gâche pour votre automaboule su’l boulevard ou ailleurs (y aura ben toujours de la place ..) ou de prendre les tramevets et le métropuritain (çui qu’a remplacé la ficelle), on vous attendra su l’plateau de la Croix-Rousse. — (Celtigone, Plus de détails..., celtigone.fr, 06/01/2017)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]