autonomisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1926) Dérivé de autonomiste par substitution du préfixe -iste par le suffixe -isme.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
autonomisme autonomismes
\ɔ.tɔ.nɔ.mism\
ou \o.to.no.mism\

autonomisme \ɔ.tɔ.nɔ.mism\ ou \o.to.no.mism\ masculin

  1. Doctrine politique soutenant l’acquisition ou la préservation de l’autonomie politique d’une nation ou d’une région.
    • Un autonomisme dont on ne parle pas parce qu’il appartient à une histoire proche et dont les Alsaciens devraient avoir une connaissance historique. — (Roger Siffer, Alsace/elsass ou a chaque fou sa casquette et à moi mon chapeau, Éditeur JCLattes, 1979)
    • L’autonomisme basque n’est pas un phénomène unique en son genre en Espagne ; il existe aussi un autonomisme catalan, un autonomisme galicien. — (Articles et documents, La Documentation française, Secrétariat générale de gouvernement, Direction de la documentation, 1968)
  2. Tendance à s’administrer de façon indépendante.
    • Quand on accuse l’Administration d’être cloisonnée à l’excès, c’est cette propension à l’autonomisme des bureaux que l’on stigmatise. — (Robert Cathérine, Le Fonctionnaire français, éditeur Albin Michel, 1961)
    • Sur ce fond d’anti-étatisme et d’autonomisme de gestion, le BNBV travaille les directives d’organisation des pouvoirs qu’il répartit généralement en trois instances… — (Cahiers de la Fondation nationale des sciences politiques, Éditions Armand colin, 1973)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]