autophile

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot composé de auto- et de -phile.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
autophile autophiles
\o.tɔ.fil\

autophile masculin et féminin identiques

  1. Qui s’aime soi-même.
    • Rien n’est plus conforme à la tendance autophile de l’homme que de généraliser une chose qui a pour lui une importance toute spéciale. — (Cosmos : revue encyclopédique hebdomadaire des progrès des sciences, 2e série, tome 3, 1866)
  2. Qui aime l’automobile.
    • L’échec du Parti des automobilistes à franchir la porte menant au Grand Conseil allait-il freiner la fougue de ce mouvement autophile, ou, au contraire, lui redonner vigueur, courage et ambition ? — (Raymond Joly, Virage à droite : deux ans sous le capot du Parti des automobilistes, 1991)

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Qui s’aime soi-même (1)

Antonymes[modifier le wikicode]

Qui s’aime soi-même (1)
Qui aime l’automobile (2)

Dérivés[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
autophile autophiles
\o.tɔ.fil\

autophile masculin et féminin identiques

  1. Personne qui s’aime soi-même.
    • L’autophile est constamment et fortement porté sur la vie amoureuse. Pour aimer ou haïr autrui, il faut d’abort s’aimer ou se haïr soi-même. — (Otto Weininger, Des fins ultimes, 1981)
  2. Personne qui aime l’automobile
    • Vers le grand soir de la réconciliation des autophiles et des autophobes, s’impose peut-être surtout une politique officielle plus efficace. Et plus proche des préoccupations quotidiennes de tous, automobilistes ou non. — (« Accès français : 10. Arguments et débats, Christian Cherdon et autres)
    • Cependant, on ne peut pas tenir personnellement Georges Pompidou pour un autophile irresponsable car jamais il ne prononça si brutalement les mots qui lui sont souvent prêtés relativement à « l’adaptation nécessaire de la ville à la voiture ». — (Pascal Griset, Georges Pompidou et la modernité : les tensions de l’innovation, 1962-1974, 2006)

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Qui s’aime soi-même (1)

Antonymes[modifier le wikicode]

Personne qui s’aime soi-même (1)
Personne qui aime l’automobile (2)


Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Normandie) : écouter « autophile [o.tɔ.fil] »