aval-douar

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de aval (« pomme ») et de douar (« terre »).
À comparer avec le mot cornique aval-dor (sens identique).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
aval-douar avaloù-douar

aval-douar \a.valˈduː.ar\ masculin

  1. (Botanique) Pomme de terre.
    • Bercʼhed Tregidi a baskas an aval-douar diwezhañ d’ he cʼhazh louet, a oa o rodal hag o viaoual en he cʼhichen, hag a leunias a zour ar gastolodenn gramennet.— (Jakez Riou, Geotenn ar Wercʼhez, Éditions Al Liamm, 1957, page 73)
      Bercʼhed Tregidi mâcha la dernière pomme de terre pour son chat gris qui rôdait et miaulait auprès d’elle, et emplit d’eau la casserole crasseuse.
    • Evel bep tro e oa bet servijet din ur gastelodennad avaloù-douar poazhet en dour [...]. (Hervé Bihan, Sibarit an neñvoù, in Traoù kouer, Herve Bihan & Embannadurioù al Liamm, 2010, page 50)
      Comme chaque fois on mʼavait servi une casserolée de pommes de terre cuites à lʼeau [...].

Synonymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • aval-douar sur l’encyclopédie Wikipédia (en breton) Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  1. Roparz Hemon, Al Liamm, 6e édition revue et augmentée, 1978, page 54b
  2. Martial Ménard, Dictionnaire français-breton, Éditions Palantines, 24 octobre 2012, 1465 pages, ISBN 978-2356780690, page 1050b