avantageux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot dérivé de avantage avec le suffixe -eux.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin avantageux
\a.vɑ̃.ta.ʒø\
Féminin avantageuse
\a.vɑ̃.ta.ʒøz\
avantageuses
\a.vɑ̃.ta.ʒøz\

avantageux

  1. Qui apporte ou qui produit de l’avantage.
    • Si néanmoins les enfans trouvent , que la communauté ne leur soit pas avantageuse , ils y peuvent renoncer , comme le peuvent leurs heritiers en cas de décès. — (Jean Pontas, Dictionnaire de cas de conscience, ou Décisions des plus considérables dificultez touchant la morale & la discipline ecclésiastique., tome 1, Paris : chez Pierre-Augustin Le Mercier (& de nombreux autres libraires), 1726, p. 754)
    • Si les engrais verts donnent de fort bons résultats dans les sols infertiles et épuisés, à plus forte raison sont-ils avantageux dans les sols fertiles et riches. — (Charles-Victor Garola, Engrais : Le matières fertilisantes, Paris : J.-B. Baillière & fils, 7e éd., 1925, p.184)
  2. Qui est à l’avantage de quelqu’un, qui est en sa faveur.
    • Avoir une opinion, une idée avantageuse de quelqu’un. — Il m’a parlé de vous d’une manière très avantageuse. — Mettre, présenter quelque chose sous un jour avantageux.
    • Il faut que je vous dise la chance qu’elle a eue, avec son plus jeune, un petit garçon très ordinaire à première vue, pareil à n’importe lequel, enfin pas avantageux du tout. — (Léon Frapié, La marchande, dans Les contes de la maternelle, 1910, éditions Self, 1945, page 202)
  3. Qui sied, en parlant des vêtements.
  4. (Par extension) Qualifie une taille élevée, avec un port noble.
  5. Qui se croit et veut se faire croire supérieur aux autres.
    • C’est un homme avantageux en paroles.
    • Avoir, prendre un ton, un air avantageux.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]