avertin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : avèrtìn

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’ancien français esvertin (« avertin, folie »), avec un \a\ influencé par avertir, le radical de esvertin est le latin vertigo, vertiginis (« vertige, tournoiement »), de verto.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
avertin avertins
\Prononciation ?\

avertin masculin

  1. (Ancienne Médecine) Maladie d’esprit qui rend opiniâtre, emporté, furieux.
  2. (Par extension) (Vieilli) Ceux qui étaient tourmentés de cette maladie.
    • Le peuple appelait Saint-Mathurin le patron des avertins.
  3. (Médecine vétérinaire) Maladie des moutons, tournis.
    • Ce troupeau appartenait au juge de Werst, le biró Koltz, lequel payait à la commune un gros droit de brébiage, et qui appréciait fort son pâtour Frik, le sachant très habile à la tonte, et très entendu au traitement des maladies, muguet, affilée, avertin, douve, encaussement, falère, clavelée, piétin, rabuze et autres affections d’origine pécuaire. (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, p. 1-16)

Références[modifier]