avocat du ministère public

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de avocat et de ministère public.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
avocat du ministère public avocats du ministère public
\a.vɔ.kɑ dy mi.nis.tɛʁ py.blik\

avocat du ministère public \a.vɔ.kɑ dy mi.nis.tɛʁ py.blik\ masculin (pour une femme on dit : avocate du ministère public)

  1. Avocat chargé de la poursuite, au nom de l'État, dans les causes pénales.
    • Le 31 janvier 1857, Flaubert comparait devant la 6e chambre du tribunal correctionnel de Paris pour avoir fait publier Madame Bovary dans La Revue de Paris. […] Ernest Pinard, l’avocat du ministère public, met en cause « des expressions, des images, des tableaux que le bon goût réprouve et qui sont de nature à porter atteinte à de légitimes et honorables susceptibilités » […]. — (Le Figaro, 1er février 2007)

Notes[modifier le wikicode]

Les appellations officielles de cette charge — d’ailleurs plus courantes — sont procureur de la République en France, substitut du Procureur général au Québec et procureur de la Couronne au Canada.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]