avoir du pain sur la planche

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Le Littré donne « avoir du pain (cuit) sur la planche » avec la signification d’avoir fait son travail et pouvoir se reposer. La locution aura vu son sens s’inverser totalement.

Locution verbale [modifier le wikicode]

avoir du pain sur la planche \a.vwaʁ dy pɛ̃ syʁ la plɑ̃ʃ\ (se conjugue → voir la conjugaison de avoir)

  1. (Figuré) Avoir du travail en réserve, de quoi s’occuper plus ou moins longtemps.
    • Il faudrait y ajouter les inscriptions de l’Île de Pâques, dont on ne sait même pas s’il s’agit vraiment d’une écriture et pour lesquelles on a avancé les hypothèses les plus diverses : les amateurs et les spécialistes ont donc du pain sur la planche. — (Louis-Jean Calvet, Histoire de l’écriture, Plon, 1996, page 259)
    • Cela ne veut pas dire que le député de Notre-Dame-de-Grâce–Westmount n’a pas de pain sur la planche, alors que des Canadiens sont encore incarcérés de façon arbitraire en Chine. — (Guillaume St-Pierre, Un remaniement qui sent les élections, Le Journal de Québec, 13 janvier 2021)
  2. (Vieilli) Avoir fait son travail et pouvoir se reposer.
  3. (Vieilli) Avoir des économies ou des rentes.[1]
  4. (Désuet) Avoir encore des réserves (de pain, sur la planche de rangement des pains cuits)[2].

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Lyon) : écouter « avoir du pain sur la planche [Prononciation ?] »
  • France (Lyon) : écouter « avoir du pain sur la planche [Prononciation ?] »

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]