avoir le coup de foudre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Note : L'expression était utilisée au XVIIe siècle mais le foudroiement était associé à la stupeur causée par un événement inattendu et plutôt désagréable. Dans son dictionnaire universel (1690), Antoine Furetière[1] le définit ainsi : Se dit figurément des afflictions imprévues qui font comme des traits qui nous percent le cœur.
Ce n’est qu’à la fin du XVIIIe siècle que cette expression prend une dimension amoureuse. Le dictionnaire de l’académie française de 1798 donne cette définition (page 606 du Tome 1) : « on appelle figurément coup de foudre la naissance subite d’un amour violent ».
Stendhal a beaucoup contribué à la diffusion de l’expression, notamment dans son traité psychologique De l’amour (1822).

Locution verbale [modifier le wikicode]

avoir le coup de foudre \a.vwaʁ lə ku d‿fudʁ\ (se conjugue → voir la conjugaison de avoir)

  1. Tomber amoureux de façon soudaine, immédiate.
    • Balzac, dans le court roman La Vieille Fille (1836) décrit le foudroiement de fort belle manière (voir l'extrait dans cette publication de savour.eu)

Variantes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Antoine FuretièreDictionnaire universel contenant généralement tous les mots françois, tant vieux que modernes, et les termes de toutes les sciences et des arts, 1690 (posthume) → consulter cet ouvrage Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : le nom « Furetière » est défini plusieurs fois avec des contenus différents.
  2. Expressions amoureuses savour.eu