bâtir des châteaux en Espagne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Cette expression date au moins du XIIIe siècle (référence dans le Roman de la Rose). Au XVIe siècle, elle fait partie du langage courant. En 1531, Étienne Pasquier l’explique par le fait qu’il n’y avait pas de châteaux dans la campagne espagnole, ce qui empêchait les Maures de disposer d’abris sûrs.

Locution verbale [modifier le wikicode]

bâtir des châteaux en Espagne \bɑ.tiʁ de ʃɑ.to ɑ̃.n‿ɛs.paɲ\ (se conjugue, voir la conjugaison de bâtir)

  1. (Figuré) Avoir des rêves ou des projets irréalistes.
    • Nous restâmes une quinzaine de jours sur ces rivages, nous occupant tantôt à tuer de ces lapins, tantôt à gémir sur notre destinée, et tantôt à faire des projets ridicules, ou à bâtir des châteaux en Espagne, qu’un souffle de vent détruisait un moment après. — (Charles-Ferdinand-F. Févaxall, Le Faublas moderne, ou les Aventures d’un Suisse, 1801, t. 2, p. 84)
    • Ce cher lézard de poète était plus souvent au soleil à bâtir des châteaux en Espagne qu’à l’ombre de son taudis à travailler des poèmes. — (Honoré de Balzac, Mémoires de deux jeunes mariées dans Œuvres complètes, t. 2, 1855, p. 154)
    • — Que je suis sot ! — fit-il en se frappant le front, — je perds mon temps à bâtir des châteaux en Espagne, quand j’ai à ma portée un infaillible moyen de m’enrichir. — (Michel Morphy, Le Roman de Mireille, t. 2, 1905, p. 926-927)
    • Pourtant, cela ne m’empêchait pas de bâtir des châteaux en Espagne même si l’Espagne s’appelait France. — (Salah Benamara, Sous les pierres mon cœur, 1993)

Synonymes[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]