béant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Ancien participe présent de béer (voir aussi bayer).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin béant
\be.ɑ̃\

béants
\be.ɑ̃\
Féminin béante
\be.ɑ̃t\
béantes
\be.ɑ̃t\

béant masculin

  1. Qui présente une large ouverture.
    • D’autres veulent crier ; et leur voix défaillantes expirent de frayeur sur leurs lèvres béantes. — (Jacques Delille, Énéide, VI.)
    • Et les rapides dards de leur langue brûlante s’agitent en sifflant dans leur gueule béante. — (Jacques Delille, ib. II.)
    • La haute cheminée, béante, illuminée, dévore un chêne entier. — (Victor Hugo, Odes, V, 25.)
    • Des fenêtres, là-haut, s'ouvrent, creuses et noires comme des orbites béantes dans le crâne d'un squelette. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. Qui bée, qui regarde avec étonnement.
    • Elles ont à leur suite une troupe béante. — (Mathurin Régnier, Satires, III)
    • Madame Magloire n'eut pas même la force de jeter un cri. Elle tressaillit, et resta béante. — (Victor Hugo, Les Misérables, I, 2, 3 ; 1862)
    • Et les peuples béants ne purent que se taire. — (Victor Hugo, Crép. 5.)

Dérivés[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe béer
Participe Présent béant
Passé

béant \be.ɑ̃\

  1. Participe présent du verbe béer.

Références[modifier le wikicode]