béliner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

béliner \be.li.ne\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. S’accoupler, coïter, normalement en parlant des ovins. [1]
    • quand l’âne montait la jument
      que l’étalon aurait sailli
      le bélier luttait forcément
      bélinait madame brebis
      les lièvres bouquinaient en rut
      & les oiseaux s’appariaient
      un berger nommé Belzébuth
      une coquine mâtinait […]
      — (Cracheur de vers, Thierry Salaün, 2002)
    • Je t’adore et t’admire, sans pourtant suffisamment t’aimer pour être jaloux et t’importuner de soins trop assidus, et toi-même ne me feras point de ces sottes scènes bourgeoises parce que j’ai pu béliner quelque mignonne. — (Guy Rachet, Les chemins de l’aurore, 1988)
  2. (Désuet) (Bretagne) Se battre à coups de tête comme les béliers. [2]
    • En Bretagne, on voit souvent les lutteurs béliner. — (Mémoires, Société nationale des antiquaires de France, Maximilien de Béthune de Sully, Jean-François Bastien, page 327, 1823)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • [1] : Dictionnaires français de définitions et de synonymes, Synapse 2007
  • [2] : Walther von Wartburg, Französisches etymologisches Wörterbucheine Darstellung des galloromanischen …, page 317, 1928
  • [3] : Dictionnaire français-breton de Le Gonidec, page 431, Jean François Marie Maurice Agathe Le Gonidec, Théodore La Villemarqué, 1850
  • [4] : Diccionario francés-español y español-francés, page 105, M. Núñez de Taboada, Melchor Manuel Nuñez de Taboada, 1845, En casa de P. J. Rey