bénignement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de « bénin », par son féminin « bénigne », avec le suffixe « -ment ».

Adverbe [modifier le wikicode]

bénignement \be.niɲ.mɑ̃\

  1. D’une manière bénigne.
    • En tels procès la reine est très experte ; bénignement elle vous recevra. — (Voltaire, Ce qui plaît aux dames.)
    • Nous, l’armée invisible aux cris éblouissants
      Plus doux que n’est le miel et plus simples qu’un peu de terre
      Nous te tournons bénignement le dos Italie
      Mais ne t’en fais pas, nous t’aimons bien
      Italie ô mère qui es aussi notre fille.
      — (Guillaume Apollinaire, À l’Italie, Lettre à Madeleine Pagès, 25 août 1915.)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]