badigeon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIIe siècle) Origine inconnue[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
badigeon badigeons
\ba.di.ʒɔ̃\

badigeon \ba.di.ʒɔ̃\ masculin

  1. Couleur en détrempe dont on peint les murailles.
    • Le badigeon, au grand désappointement des voyageurs et des antiquaires, règne en souverain à Séville ; les maisons mettent trois, quatre fois par an des chemises de chaux, ce qui leur donne un air de soin et de propreté, mais dérobe aux investigations les restes des sculptures arabes et gothiques qui les ornaient anciennement. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne/XIVVoyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Une église qui serait passable, d’ailleurs, si elle n’était encroûtée par le plus épais des badigeons qu’aient jamais rêvés les conseils de fabrique. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, 2012, page 129)
    • Décrépir les Pensées, ce serait peut-être ôter le badigeon qui recouvre des pierres sculptées. On verrait ce que Pascal aurait pensé si, au lieu de se retirer à Port-Royal, il avait été rejoindre Descartes en Hollande. — (Remy de Gourmont, Le Chemin de Velours - Nouvelles dissociations d'idées, Mercure de France, 1902, éd. 1911, page 39)
    • On peut exécuter le badigeon plusieurs mois après la pose de la finition. — (Philippe Bertone, ‎Sylvie Wheeler, ‎Valérie Le Roy, Les enduits intérieurs: Chaux, plâtre, terre - Connaître et exécuter - Les compositions mixtes - Les finitions décoratives, 2012)

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • badigeon sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • Le thésaurus enduit en français Lien vers le thésaurus

Références[modifier le wikicode]