baihua

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Années 1960) Du chinois 白话, báihuà.

Nom commun [modifier le wikicode]

baihua \Prononciation ?\ masculin singulier

  1. (Linguistique) Chinois vernaculaire ; style linguistique du chinois écrit essentiellement basé sur le mandarin parlé, par opposition au chinois classique, langue chinoise littéraire officielle jusqu’au XIXe siècle.
    • Jusqu’à l’effondrement de l’Empire en 1911, l’administration, et plus généralement les lettrés avaient recours à une langue écrite archaïque, le wenyan, que la majorité de la population ne comprenait pas et qui n’est pas sans rappeler le latin de nos clercs. Cette langue assurait la pérennité de la domination des sages ou des « honnêtes hommes » (junzi) sur la plèbe (xiaoren). C’est pourquoi une des premières revendications des révolutionnaires du début du XXe siècle fut de substituer le baihua — littéralement la « langue blanche » — au wenyan. — (Jean-Pierre Cabestan, L’administration chinoise après Mao, 1992, ISBN 9782222046332, pages 10-11)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • baihua sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg