baillistre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De bailler.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
baillistre baillistres
\Prononciation ?\

baillistre \Prononciation ?\ masculin et féminin identiques

  1. (Histoire) (Droit d’Ancien Régime) Tuteur et gestionnaire d’un enfant mineur, dans le droit de l’Ancien Régime.
    • Garde féodale : Coutume selon laquelle le fief échu à un mineur est confié à un de ses proches parents, dit baillistre, qui a, jusqu'à la majorité du vassal, les droits et obligations de ce dernier. — (René Fédou, Lexique historique du Moyen Age, Armand Colin, ISBN 2 ISBN invalide.200-32 196-1, 1991, p. 79)
    • Le baillistre, aussi bien que le gardien, n’administre pas pour le compte du mineur, mais pour son propre compte : il a la jouissance du fief dont il fait les fruits siens, civils ou naturels. — (Gabriel Lepointe, La Famille dans l’Ancien droit, Montchrestien, 1947 ; 5e éd., 1956, p. 228)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]