baise-en-ville

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De baiser, en et ville.

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
baise-en-ville
\bɛ.zɑ̃.vil\

baise-en-ville \bɛ.zɑ̃.vil\ masculin invariable

  1. (Populaire) Sac, bagage contenant le nécessaire (brosse à dents, brosse à cheveux…) pour passer une nuit hors de chez soi.
    • Un groom me monte mon petit baise-en-ville avec une mine dégoûtée. — (San Antonio, Passez-moi la Joconde, 1954, p. 130).
    • Je prends mon baise-en-ville.
      J’me tire à Delta Ville…
      — (Serge Gainsbourg, Dispatch Box, 1987).
    • Je me suis barrée ce matin sans regarder en arrière. Je n’ai pas dormi de la nuit. Je n’ai rien emporté. Juste de quoi me changer, un bouquin poussiéreux, un paquet de clopes et la carte de Georges dans un vieux baise-en-ville. — (Lolita Pille, Bubble Gum, Bernard Grasset, Paris, 2004, ISBN 2-246-64411-9, ch. III, p. 41)
    • Son sac à main était si grand qu'on eût dit plutôt un baise-en-ville ou une petite valise. — (Romain Guérin, Le Journal d'Anne-France, 2017, p. 105).

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]