baleinier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIXe siècle) De baleine.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin baleinier
\ba.le.nje\
baleiniers
\ba.le.nje\
Féminin baleinière
\ba.le.njɛʁ\
baleinières
\ba.le.njɛʁ\

baleinier \ba.le.nje\

  1. Relatif à la baleine.
    • Port baleinier.
    • Industrie baleinière.

Nom commun 1 [modifier]

Singulier Pluriel
baleinier baleiniers
\ba.le.nje\

baleinier \ba.le.nje\ masculin

  1. (Marine) Navire équipé pour faire la pêche de la baleine.
    • Le courant nous porte au large avec une extrême vitesse, et nous ne pouvons compter que sur la rencontre d’un baleinier qui passerait en vue de l’île. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Les îles Galapagos, autrefois inhabitées, n’étaient alors visitées que par quelques baleiniers qui venaient s’y ravitailler en eau. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin baleinier
\ba.le.nje\
baleiniers
\ba.le.nje\
Féminin baleinière
\ba.le.njɛʁ\
baleinières
\ba.le.njɛʁ\

baleinier \ba.le.nje\ masculin (équivalent féminin : baleinière)

  1. (Marine) Membre de l’équipage d’un baleinier.
    • Puis, à l’horizon, le ciel revêtit une couleur particulière que les baleiniers désignent sous le nom de « blink », qui était produite par la réverbération des champs de glace. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Les baleiniers achevaient, comme des bouchers cyclopéens, l’œuvre commencée au large avec des luttes héroïques dont je ferai plus loin un récit ; ensuite la charmante crique restait longtemps souillée par les nappes d’huile sanguinolente […]. — (Albert Ier de Monaco, La carrière d’un navigateur, Monaco, 1905, p. 251)
    • J’ai vu des baleiniers norvégiens à Déception, — île volcanique de l’Antarctique — canaliser des sources d’eau chaude pour leurs besoins journaliers […] [sic pour la virgule précédant l’incise] — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]