baller

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin ballare (« danser »).

Verbe [modifier le wikicode]

baller \ba.le\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Danser.
    • On se mit donc à baller bien joyeusement ; mais, au bout de peu de minutes, chacun s’écria que cette musique coupait les jambes. — (George Sand, Les Maîtres sonneurs, George Bell and sons, 1908, page 84)
  2. (Par extension) Balancer, osciller.
    • Son cou balle comme la branche
      Sur qui le tonnerre est tombé.
      — (Léandre Brocherie, Les pauvrettes, livre troisième, Cadet Rousselle, III ; Arnauld de Vresse libraire-éditeur, Paris, 1862, page 52)
    • […] de la plate-forme il la suivait de ses yeux attendris, qui enfilait courageusement la rue Bonaparte, l’aigrette haute, d’une main relevant sa jupe, de l’autre tenant son en-tout-cas et son porte-cartes dont elle laissait voir le chiffre, laissant baller devant elle son manchon. — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 242)
    • On vit bientôt se présenter au château un noir bénédictin aux yeux de braise ardente. Son froc était râpé, ses poignets crasseux, ses pieds crottés jusqu'au-delà des chevilles ; à sa taille était noué un cuir gras dont les bouts superflus ballaient devant les jambes en lanières menaçantes. — (René Boylesve, La leçon d’amour dans un parc, Calmann-Lévy, 1920, collection Le Livre de Poche, page 158)
    • […] une grande poche de taffetas noir suspendue à sa ceinture et ballant sur la jupe de deuil ; […] — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, page 126)
    • Un corps balle entre les cépées ou s’effondre au creux d’un hallier. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  3. Déposer (des objets, des choses) d’une manière brusque ou brutale. (A rapprocher de trimballer  Référence nécessaire)
  4. (Poitou) (Aunis) Être trop large en parlant de vêtements.

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir ball et -er « joueur de balle ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
baller
\bɔː.lə(ɹ)\
ballers
\bɔː.lə(ɹ)z\

baller \bɔː.lə(ɹ)\

  1. (Argot) Basketteur.

Prononciation[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Verbe 1 [modifier le wikicode]

baller \Prononciation ?\ intransitif (voir la conjugaison)

  1. Danser.
    • Car n’ot vescu fors de tumer
      Et d’espringier et de baler :
      — (Del tumbeor Nostre Dame, édition de Fœrster, dans Romania, 1873)

Variantes[modifier le wikicode]

Verbe 2[modifier le wikicode]

baller \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Variante de baler.

Références[modifier le wikicode]