banquise

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De banc.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
banquise banquises
\bɑ̃.kiz\

banquise \bɑ̃.kiz\ féminin

  1. (Géographie) Amas considérable de glaces flottantes qui forment une sorte de banc et empêchent ou gênent la navigation.
    • Au sud, rien jusqu’à la banquise éternellement glacée du pôle austral.. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
    • Cette banquise, qui couvrait plusieurs milliers de lieues carrées, stationna pendant quatre cents ans à la même place, suivant la tradition, et se rompit tout à coup en 1817; ce fut cette rupture qui détermina la fameuse expédition du capitaine Ross pour la découverte du passage du Nord-Ouest. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : Éditions. Plon & Cie, 1883, p. 73)
    • La lisière de la masse principale de la banquise […] est sinueuse et découpée par de plus ou moins vastes indentations, constituant un danger pour les navires; […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Le 20 février 1895 à Sully-sur-Loire, l'embâcle recouvrit soixante-dix kilomètres. Des trains spéciaux furent affrétés, on vint en foule pour se promener sur la banquise ainsi formée, une buvette fut même installée malgré le danger au milieu du fleuve. — (Danièle Sallenave, Dictionnaire amoureux de la Loire, éd. Plon, 2014)

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]