banzaï

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du japonais 万歳, banzai (« longue vie »), adressée à l'empereur, dont la forme kyūjitai est 萬歲, provenant lui même du chinois classique 万岁, (萬歲wànsuì), composé littéralement de , (wàn) « dix mille », pris comme un nombre incommensurable et de , (suì) « années », « ans », dans le sens de l'âge.

Interjection [modifier le wikicode]

Invariable
banzaï
\bɑ̃n.zaj\

banzaï \bɑ̃n.zaj\

  1. Exclamation japonaise exprimant l'enthousiasme.
    • Alors se produisit un phénomène dont le souvenir n’a pas fini de me bouleverser ; des centaines de poitrines réunies là, dont la mienne, s’éleva une clameur :
      — Banzaï !
      Ce cri était une litote : dix mille ans n’auraient pas suffi à exprimer le sentiment d’éternité japonaise suscité par ce spectacle.
       — (Amélie Nothomb, Ni d’Ève ni d’Adam, Albin Michel, Paris, 2007, p. 125)
    • Ah bon ?
      — Oui. Tu as dit : “Banzaï !”
      — Banzaï ? Eh bien, ça alors.
      — Toute la soirée, pendant qu’on, tu sais, j’ai entendu ce mot résonner dans mes oreilles. Banzaï ! Banzaï ! Comme si Tonto remuait en rythme.
       — (T.-J. Middleton, Oh my Dear !, Le Cherche-Midi, 2013, p.174)

Variantes[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]