barège

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) De Barèges.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
barège barèges
\ba.ʁɛʒ\

barège \ba.ʁɛʒ\ masculin

  1. (Textile) Sorte d’étoffe de laine, légère et non croisée.
    • Pendant longtemps on teignit les fils destinés à la confection du barège avant de les employer. L’introduction des barèges écrus pour l’impression, contribua beaucoup à faire prendre un nouvel essor à l’article gaze. — (Jean Bezon, Dictionnaire général des tissus anciens et modernes, vol. 7, F. Savy, Paris, 1863, p. 348)
    • Mes robes de satin, de soie et de barège
      Ont l’aspect de brouillards, de tourbillons de neige.
      — (André Lemoyne, La Veuve, Le Parnasse contemporain I, 1866, p. 110)
  2. (Pharmacologie) (Vieilli) Sulfure de potassium (K2S).
    • Un des produits qui donnent les meilleurs résultats est le Pentasulfure [sic] de potassium ou Barège des pharmaciens. — (Bulletin mensuel de la Société centrale d’agriculture, d’horticulture et d’acclimatation de Nice et des Alpes-Maritimes , vol. 45-46, 1905, p. 204)
    • […] l’acteur, depuis quelque temps, recueillait d’assez sales tuyaux, sentait souffler à son oreille une brise fraîche, de mauvais augure, flotter autour de lui une atmosphère fâcheuse, fleurant le ratage et le four comme une salle de bains le barège. — (Georges Courteline, Les Linottes, chap. XI, 1912)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Pour le sel de potassium

Traductions[modifier]

Références[modifier]

Anagrammes[modifier]