baraque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : baraqué

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIIIe siècle) Certains le dérivent du catalan valencien barraca, « petite construction, abri » par l’intermédiaire de l’ancien occitan. Mais c'est dans l’arabe براكة, barraca[1][2] [3] qu'il faut chercher la racine.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
baraque baraques
\ba.ʁak\

baraque \ba.ʁak\ féminin

  1. Construction provisoire et légère, généralement faite en planches.
    • Ils habitaient des baraques en planches dont une dizaine, groupées auprès du port Marie, composaient le petit hameau désigné sous le nom de village des Malouins. Deux de ces baraques étaient occupées par des cantines où on vendait du tabac, du cidre et de l’eau-de-vie ; une troisième était consacrée à la forge. (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)
    • […] il s’arrêtait devant la marchande qui a sa baraque au parvis Saint-Louis, et il lui achetait, pour Mlle Gilberte, un bouquet de saison. (Émile Gaboriau, L’Argent des autres, 1874)
    • Ainsi imaginait-il de vivre au milieu de monstres ridicules et misérablement comiques. Et je ne dis pas qu’au début il ne s’y était amusé, comme les amateurs de la baraque foraine […] (Franc-Nohain [Maurice Étienne Legrand], Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
  2. (Par extension) (Familier) Maison mal bâtie et de chétive apparence.
  3. (Populaire) Personne de carrure imposante. → voir baraqué
    • Comme cette équipe de baraques paramilitaires gonflées à la testostérone, surarmés… (Emmanuel Romer, Une année dans l’enfer afghan, Journal La Croix, 30 avril 2015, page 11)
  4. (Acadie) Abri à foin avec un toit à quatre pans qui se hausse et se rabaisse sur quatre poteaux.
  5. Bâtiment militaire servant de logement.
  6. Jeu de billard avec un petit casier en forme de plan incliné où l’on doit loger les billes.

Variantes orthographiques[modifier]

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe baraquer
Indicatif Présent je baraque
il/elle/on baraque
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je baraque
qu’il/elle/on baraque
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
baraque

baraque \ba.ʁak\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe baraquer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe baraquer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe baraquer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe baraquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe baraquer.

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. Louis Tardivel, Répertoire des emprunts du français aux langues étrangères, Septentri, 1991, p. 43
  2. Luigi Rinaldi, Le parole italiane derivate dall' arabo, Napoli, Detken, 1906, p. 50
  3. Stephen Weston, , A Specimen of the Conformity of the European Languages, Calcutta, 1816, p. 26