barbaresque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Barbaresque

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De « Barbarie » pays qui, historiquement, désignait le Maghreb (→ voir berbère); avec le suffixe « -esque ».

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
barbaresque barbaresques
\baʁ.ba.ʁɛsk\

barbaresque \baʁ.ba.ʁɛsk\ masculin

  1. Pirate opérant dans le bassin méditerranéen après la conquête musulmane.

Traductions[modifier]

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
barbaresque barbaresques
\baʁ.ba.ʁɛsk\

barbaresque \baʁ.ba.ʁɛsk\ masculin

  1. Relatif à la Barbarie.
    • Quand les Maures, venus des pays barbaresques,
      Conquirent enhardis, l'Espagne au coeur dolent,
      En tous lieux il surgit des palais gigantesques
      Où l'on voyait l'or pur orner le marbre blanc.
      (Ali-Bert; Le Coran du poète in "La Parenthèse" n°1 du 15 octobre 1930)
    • …, les États-Unis ont, dès l’an 1795, signé un traité de paix et d’amitié avec les États barbaresques qui leur donnaient des avantages incomparablement plus grands que ceux que leur offrait l’ordre de Malte qui voulait lui aussi traiter avec eux. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
  2. Relatif aux pirates, corsaires et marins originaires de cette aire géographique.
    • […], on aperçoit, au fond de la baie, une longue ligne de murailles grises flanquées de tours et de bastions où flotte le pavillon sanglant des anciens corsaires barbaresques. Elles sont garnies de vieux canons, presque inoffensifs aujourd'hui, mais à la gueule toujours menaçante braquée sur la mer; […]. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 20)

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]