bardasser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Soit d’un verbe poitevin bordanser (« balancer, secouer »), soit de barda, à cause du bruit que faisaient les soldats en emmenant leur barda. Référence nécessaire

Verbe [modifier le wikicode]

bardasser \baʁ.da.se\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Québec) Faire du bruit ou des gestes brusques pour montrer sa colère.
  2. (Québec) Secouer, brasser quelque chose.
    • Bé, promené d’une maison à l’autre, au fond, c’est l’histoire d’une immigration à l’intérieur de ma ville ! Je pense que t’as quand même un effet proche, baladé sans savoir où tu vas, c’est carrément déstabilisant. Après, étant le petit dernier, je suis celui qui a le moins écopé. Les quatre autres ont été pas mal bardassés — (Maël Rannou, Entretien avec Siris, Angoulême, 28 janvier 2018 sur du9.org, 10 mars 2018)
    • Ce n’est pas très long, sept mois, dans la vie d’un homme. Ça aura suffi à Joe Biden pour comprendre que sa présidence – qu’il promettait plus cohérente et prévisible que celle de son prédécesseur – s’annonce, elle aussi, bardassée par toutes les tempêtes imaginables, au propre comme au figuré. — (Richard Latendresse, Joe Biden, navigateur à vue, Le Journal de Québec, 5 septembre 2021)
    • « Vous allez voir, vous allez passer par là, attendez que je revienne du bureau ! »
      François Legault a bardassé.
      La broue dans le toupet, les baguettes en l’air, « Attends pas qu’pôpa soit tanné pis qu’y descende ! »
      — (Richard Martineau, François Legault, le PM qui nous ressemble, Le Journal de Montréal, 13 novembre 2021)

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]