barral

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De l’ancien français baral (« baril »).

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
barral
\ba.ʁal\
barraux
\ba.ʁo\

barral \ba.ʁal\ masculin

  1. Nom d’un tonneau usité en Bourgogne, dans le Beaujolais, en Isère, etc. variant de capacité, 66 litres, 57 litres, etc.
    • BARAL, Barral. Ancienne mesure de capacité pour liquides, usitée dans le midi de la France. — (Horace Doursther, Dictionnaire universel des poids et mesures, anciens et modernes, M. Hayez, Bruxelles, 1840)
    • Au retour, on y chargera le barral (tonneau sans cannelle contenant environ 45 litres et fait en bois de sapin pour être plus léger) au lieu de se le coltiner jusqu’au sommet, comme autrefois. — (Actes du 97e Congrès national des sociétés savantes, Nantes : Études géographiques sur les Pays de la Loire, 1972)
    • Heureusement que l’année suivante, le baron de Monclar récolte 60 charges de raisin qui produisent 131 barraux de vin clair et 16 barraux d’eau de vie. — (Alain Servel, Histoire de la notabilité en pays d’Apt aux XVIe et XVIIe siècles : les mécanismes d’ascension sociale, 2009)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
barral barrals
\ba.ʁal\

barral \ba.ʁal\ masculin

  1. (Fantastique) Espèce d’arbres caducifoliés aux feuilles rouges que l’on trouve dans le nord de Westeros.

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]