barre à mine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
barre à mine barres à mine
\baʁ a min\

barre à mine \baʁ a min\ féminin

  1. (Mines) Outil de terrassier cylindrique en acier d’environ deux mètres de longueur et 50 millimètres de diamètre, relativement pointu aux extrémités et servant à forer des trous de mine.
    • Les trous seront effectués à la tarière hélicoïdale ou à la barre à mine avec comme objectif d’enfoncer la tige à 1 mètre de profondeur. — (Vincent Thècle, Peupliers : comment réussir les nouvelles plantations., dans La France agricole, no 3361 du 26 novembre 2010.)
    • Au maréchal-ferrant de Langlade, on demanda des pieux en fer, des goulottes, des rivets, des barres à mine, des palefers et une poulie. — (Maxence Fermine, L’Apiculteur, 2000.)
  2. (Par analogie) Pénis.
    • Mon cœur s’affole au quart de tour à la vue de ce merveilleux visage, mon cerveau fait roue libre et ma barre à mine se met à marteau-piquer le haut de mon calecif. — (Patrice Dard, L’espion qui souffrait du foie, Mount Silver, 2014.)
    • Et moi, je me retrouvais là, le torse conquérant, le boxer short ajusté sur ma barre à mine à bonheur. — (Souverain, Juste un extrait de mon roman…, aufeminin.com, 2004.)
    • Ben oui, j’ai pas toujours ma copine sous la main,
      alors quand je suis à bout, hop, c’est ma main qui prend ma bite,
      Qui la remue de haut en bas, de bas en haut, artisan de mon plaisir
      Je l’affûte, ma barre à mine,
      la remue de haut en bas, de bas en haut, artisan de mon plaisir
      et puis stop à la grise mine.

      — (David TMX, Pour un monde meilleur, Avant, j'étais trappeur, 2005.)

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]