baselle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1750) D’une langue de l’Inde[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
baselle baselles
\ba.zɛl\
Photographie d’une plante à larges feuilles vertes.
Un plan de baselle.

baselle \ba.zɛl\ féminin

  1. (Botanique) Genre de plantes herbacées à tige grimpante et à feuilles charnues que l’on mange, dans les pays orientaux, comme des épinards.
    • La baselle est peu cultivée ; c’est un tort, car elle est facile à cultiver et peut rendre service en été, alors que l’épinard qu’elle remplace avantageusement monte à graine si facilement. — (Ernest Berger, Les plantes potagères et la culture maraîchère, Paris, Baillière, 1893, page 85)
    • La baselle est un épinard sauvage, une plante froide et humide. — (Jean-Marie Floch, Identités visuelles, Paris, Presses Universitaires de France, 1995, page 100)
    • La baselle, aussi nommée épinard de Chine, est une grimpante d’origine asiatique, largement cultivée en France depuis le XVIIIe siècle. — (Fiche Baselle, jardinage.ooreka.fr)
    • La baselle est couramment utilisée dans la cuisine en Chine, au Japon ou en Inde. Les jeunes pousses, qui sont bien meilleures que les feuilles, sont consommées crues, finement ciselées dans des salades, auxquelles elles donnent fraîcheur et croquant. — (Fiche de culture et d'entretien des pousses de baselle, rustica.fr)

Synonymes[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

(simplifié)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Massy) : écouter « baselle »

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Nouveau dictionnaire étymologique et historique, Larousse, 1971