bauger

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

bauger \bo.ʒe\ 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se bauger)

  1. (Pronominal) Se mettre dans sa bauge, en parlant du sanglier.
  2. (Intransitif) (Figuré) Demeurer dans un endroit sale ou boueux, se mettre à l’abri, se cacher, se terrer.
    • J’imagine que ce donjon était tenu au moyen âge par un seigneur brigand aussi gueux que les serfs qui baugeaient dans ce hameau. — (Jean Raspail, Les Yeux d’Irène)
    • Est-ce que ça l’amusait de rentrer chez lui les mains vides, de s’y bauger d’interminables heures […] — (Maurice Genevoix, Raboliot, 1925)
    • Il changeait de bois chaque nuit, cherchant, pour s'y bauger le jour, les fossés broussailleux que les ronciers enjambent de leur voûte. — (Maurice Genevoix, Raboliot, 1925, quatrième partie, chapitre 1, page 209 de l'édition du Livre de Poche)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]




Paronymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]