beau-père

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIIe siècle)[1] Composé de beau et de père.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
beau-père beaux-pères
\bo.pɛʁ\

beau-père \bo.pɛʁ\ masculin (pour une femme on dit : belle-mère)

  1. (Famille) Père d’un conjoint par rapport à l’autre conjoint.
    • Les filles de nobliaux seront absorbées par les roturiers enrichis… et les fils des hobereaux démocratiseront leur nom et s'associeront à leurs beaux-pères industriels, s'excusant dans les réunions d'être « nés nobles. » — (Henri Louatron, À la messe noire ou le Luciférisme existe, Mamers (Sarthe) : à compte d'auteur, s.d. (vers 1918-1920), page 31)
  2. (Famille) Nouvel époux (ou compagnon) de la mère ou du père, par rapport aux enfants que la mère ou le père a eus lors d’une union précédente.
    • En effet, tant que le beau-père de son fils [de Mme Hulot] s'était montré rogue et agressif, elle avait trouvé de la force dans la résistance qu'elle opposait à la brutalité du boutiquier. — (Honoré de Balzac, La Cousine Bette, 1846)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

  • HF (père du mari)
  • WF (père de l’épouse)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]