besogner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) → voir besogne

Verbe [modifier le wikicode]

besogner \bə.zɔ.ɲe\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Intransitif) Faire sa besogne.
    • Le lendemain, c’est la roupillade prolongée, la courbature au réveil, l’impossibilité de besogner utilement. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 143)
    • Neuf ou dix heures par jour, elles besognent à coudre les sacs de toile rugueuse, dont la manufacture de Villegrande tire des bénéfices démesurés. — ( Roger Martin du Gard, Vieille France, Gallimard, 1933 ; éd. Le Livre de Poche, p. 113.)
  2. (Intransitif) Travailler.
    • – Si tu viens avec moi besogner, Lebrun, j’te promets autant d’or que peuvent t’en fournir les meilleures concessions. — (Renée Laroche et Cécile Girard, Un jardin sur le toit – La Petite Histoire des francophones du Yukon, Association franco-yukonnaise, Whitehorse (Yukon), 1991, p. 97)
  3. (Transitif) (Sexualité) Avoir un rapport sexuel avec une femme, lui faire l’amour.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]