beuverie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du radical du verbe boire en ancien français « boivre » avec le suffixe -erie. Beverie au XIIe siècle.
Le mot, remplacé par buverie, a disparu de l’usage écrit au XVIe siècle. Il réapparaît à la fin du XIXe siècle et chasse buverie.
Sa beuverie n’a point de ces débordements[1].

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
beuverie beuveries
\bœ.vʁi\

beuverie \bœ.vʁi\ féminin

  1. Pratique de boire en groupe des boissons alcooliques.
    • Je n’ai qu’un pauvre lopin de terre, mes paysans se croisent les bras, ne rêvent que de beuveries (Nicolas Gogol, Les âmes mortes -1842 ; traduction de Henri Mongault -1949)
    • Ne s'organise-t-il pas, assez souvent, de ces beuveries monstrueuses, du genre de celles que le préfet du Morbihan crut devoir, au début de la présente année, dénoncer, dans une lettre adressée aux maires ? (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Beuverie et sexe : curieux rite de l'Égypte antique:
      On se soûle sans retenue, puis on défile en ville en chantant et en dansant. Il est même permis de se livrer à quelques débauches sexuelles, avant de s’en retourner le lendemain à la vie ordinaire. Non, ceci n’est pas le récit d’une récente soirée de débauche. La scène se passe en 1470 avant J.-C. en Égypte. Il s’agit d’un rituel – la cérémonie de l’ivresse, célébrée tous les ans dans l’Égypte pharaonique – qui était destiné au… salut de l’humanité.
      (Jean-François Dortier)
    • Ce fut une époque de beuveries à décarcasser un veau, parmi les vapeurs des pipes et les proclamations d'esthètes crasseux, toutes lavallières dehors. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 28)
    • Ted n'avait jamais vraiment prêté attention à son apparence jusqu'à un soir de beuverie où elle avait accepté en titubant d'affronter une belle blonde du LAPD lors d'un concours de T-shirt mouillé. (Mark Haskell Smith, Défoncé, traduit de l'américain, Payot & Rivages, 2014, chap.16)

Variantes orthographiques[modifier]

Synonymes[modifier]

Références[modifier]