biface

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1920) Nom commun. (1955) Adjectif. De face avec le préfixe bi-[1] ; mot proposé par André Vayson de Pradenne pour remplacer coup-de-poing, introduit précédemment par Gabriel de Mortillet.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
biface bifaces
\bi.fas\

biface \bi.fas\ masculin et féminin identiques

  1. Possédant deux faces.
    • Autres exemples, antérieurs à l'ère numérique, de marchés bifaces, reposant sur deux marchés reliés mais distincts : les agences immobilières, qui mettent en relation acheteurs et vendeurs d'appartements, et les journaux, qui font de même avec lecteurs et annonceurs.— (Pierre-Antoine Delhommais -Amazon-Hidalgo, match nul- Journal Le Point, page 12, n° 2286, 30 juin 2016)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus biface figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : arme.

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
biface bifaces
\bi.fas\
Un dessin de biface en silex de Saint-Acheul (Somme, France) - 20 cm de haut - dessin de A. de Mortillet (fin XIXème).

biface \bi.fas\ masculin

  1. Outil de pierre taillée caractéristique de la préhistoire.
    • Jusqu'en 1907 (…) l'homme chelléen n'était connu que par ses bifaces, ou « coups de poing », laissés dans tous les endroits où il avait séjourné. — (Histoire de la science, 1957, p. 1484)

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin bifacem, accusatif de bifax.

Nom commun [modifier le wikicode]

biface \Prononciation ?\ masculin

  1. Étoffe à deux envers.
    • Samit ne porpre ne biface
      Ne vair ne gris ne sebelin
      — (Guillaume d’Angleterre, lignes 3182-3, transcription de M. Wilmotte, p. 98)

Références[modifier le wikicode]