binette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom 1) (1651) Dérivé de biner.
(Nom 2) (1813) Dérivé de Binet, nom du perruquier de Louis XIV : « Perruque à la Binette ». — Jean Renson, Les dénominations du visage en français et dans les autres langues romanes, Les Belles Lettres, 1962, p.447 , indique : « Binette a d'abord désigné une perruque à la Louis XIV et serait attesté dans ce sens à la fin du XVIIIe s. »

Nom commun 1[modifier]

Singulier Pluriel
binette binettes
\bi.nɛt\

binette \bi.nɛt\ féminin

  1. (Jardinage) Outil dont on se sert pour biner, pour travailler une terre de façon superficielle pour l’aérer ou pour détruire les mauvaises herbes.
    • Les binages s'exécutent à l'aide de la binette, sorte de houe légère dont le fer, large de 0 m. 15 à 0 m. 20, fait un angle aigu avec la douille, dans laquelle se fixe un manche droit. (Odette Bussard, Cultures légumières, éd. J.-B. Baillière, 1943)
    • Les coups de binette énergiques sont rares; mais ils se produisent cependant de loin en loin, quand, par exemple, le maître ou le surveillant surgissent au détour d'une allée, […]. (Vincent Alfred Gressent, Parcs et jardins: Traité complet de la création des parcs et des jardins, de la culture et de l'entretien des arbres d'agrément, de la culture des fleurs et de toutes les plantes ornementales, Auguste Goin, 1908, p.529)

Synonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
binette binettes
\bi.nɛt\

binette \bi.nɛt\ féminin

  1. (Familier) Visage, expression ou allure d’une personne.
    • Tu l’aurais vu courir les gosselines du quartier et il revenait, les yeux pochés, comme ça, une binette blanche, un air… ah ! là ! là !… (Francis Carco, Jésus-la-Caille, Deuxième partie, ch. II, Le Mercure de France, Paris, 1914)
    • Assez docilement se laissa-t-il convaincre : l'aptitude pour le dessin qu'il s'était découverte en croquant, au ministère, les binettes de ses voisins de pupitre, achevait de lui supprimer toute perplexité de vocation. (Aristide Marie, L'art et la vie romantiques: Henry Monnier (1799-1877), Paris : Librairie Henri Floury, 1931, p.21)
  2. (Par extension) (Informatique) (Néologisme) (Québec) Association de quelques caractères typographiques afin d’évoquer un visage avec différentes expressions utilisée dans les messages envoyés par internet ou par téléphone portable. — Note : :-) * ;-) * :-( * =) * :) * :=) * :=D * :=P * X=) * :=| * :=$ * \o/ sont des exemples de binettes.
    • Accompagnez vos traits d’humour ou d’ironie d'une binette (smiley) : ":—)", qui indiquera au lecteur que vous plaisantez ou que vous désirez qu'on ne prenne pas mal votre boutade, votre allusion, etc. (Patrick Rebollar, Les salons littéraires sont dans l'internet, Presses universitaires de France, 2002, p.176)
Note[modifier]
(Informatique) Proposé par l’Office québécois de la langue française en 1995, binette s’est imposé à l’usage au Canada. En France, le terme frimousse a été adopté en 1999 par la Commission générale de terminologie et de néologie.

Synonymes[modifier]

Visage 
Informatique 

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]


Voir aussi[modifier]

Références[modifier]