biper

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Verbe) Dérivé de bip.
(Nom commun) Francisation partielle du mot anglais beeper.

Verbe [modifier le wikicode]

biper \bi.pe\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Appeler quelqu’un sur un messager électronique.
    • Quelques minutes plus tard, alors qu'il ouvrait la porte de la chambre 609, son téléphone bipa. Il avait reçu un poke. — (Eirikur örn Norddahl, Heimska : La stupidité, Éditions Anne-Marie Métailié, traduit de l'Islandais par Eric Boury, 2017, p. 26)
  2. Prévenir quelqu’un sur son téléphone en ne le faisant sonner qu'une ou deux fois.
    • Cinq minutes à l'avance, je bipai comme convenu Angelo avec mon portable. Quand nous passâmes il était bien là, clope au bec, bras croisés, adossé au mur à côté de la porte du club, impénétrable. — (Jean-Marie Laclavetine, Paris mutuels, Éditions La Branche, 2012, chap. 2)
    • Le Poste de Police de West LA se situait à quelques blocs de chez moi, de l'autre côté de Santa Monica Boulevard, sur Butler Avenue. Je bipai Bill, pour ne pas avoir à entrer. — (David Guinard, L.A. pour les intimes, Librinova, 2014, chap. 9)
  3. Sonner d'un bip, en parlant du téléphone ou de tout autre objet.
    • J'allumai mon ventilateur. Je paramétrai mon téléphone pour qu'il bipât dans deux heures et fort. Je dépliai mon futon et me couchai. — (Bertrand Latour, Les Yeux plus gros que l'Amérique, Flammarion, 2016, chap. 14)
    • Quand la jeune femme appuya sur la télécommande pour verrouiller sa voiture, les clignotants bipèrent en rythme avec les lointains échos de musique et de rires. — (Terry Goodkind, Les Sanctuaires du Mal, traduit de l'anglais (États-Unis) par Jean Claude Mallé, éditions Bragelonne, 2017, chap. 30)
  4. Envoyer un signal électromagnétique à un objet dont le répétiteur ou l'avertisseur fait bip.
    • Ils ouvrirent la porte du garage, bipèrent la voiture puis la grille d'entrée du jardin, par lequel un chemin avait été aménagé pour le passage du véhicule. — (Alexis S.Z, Moi l'Indien, partie 2 : Putains d'anges farceurs, Éditions Eslaria, 2013)

Synonymes[modifier le wikicode]

Appeler sur messager :

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
biper bipers
\bi.pœʁ\

biper \bi.pœʁ\ masculin

  1. (Anglicisme) Variante orthographique de bipeur.
    • Le vagabond s'empressa de faire demi-tour […]. Bosch le regarda s'éloigner et décrocha son biper de sa ceinture. Il reconnut immédiatement le numéro affiché sur l'écran : c'était celui de la ligne directe du lieutenant Harvey Pounds au commissariat de Hollywood. — (Michael Connelly, La Blonde en béton, Paris : le Grand livre du mois, 1996, éd. Calmann-Lévy, 2014)
    • Finalement, son biper sonna à sa ceinture. Gray le saisit aussitôt. Le numéro de Sigma s'afficha. — (James Rollins, Sigma Force, vol. 1 : L'Ordre du Dragon, traduit de l'anglais (USA) par Paul Benita, éd. Fleuve noir, 2012)
    • Les spots publicitaires pour les bipers ou pagers (gadgets électroniques permettant de communiquer des messages à leur porteur à tout moment) «Tatoo» et «Tam-Tam» y font respectivement référence, dans le slogan «pour être toujours en contact avec votre tribu», pour le premier, et implicitement dans le nom du second, le tam-tam faisant allusion au mode de communication de certaines sociétés primitives. — (Valérie Fournier, Les nouvelles tribus urbaines: voyage au cœur de quelques formes contemporaines de marginalité culturelle, éd. Georg, 1999, p. 130)

Références[modifier le wikicode]