biscaïen

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Biscaïen

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Dérivé de Biscaye avec le suffixe -ien.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin biscaïen
\bis.ka.jɛ̃\
biscaïens
\bis.ka.jɛ̃\
Féminin biscaïenne
\bis.ka.jɛn\
biscaïennes
\bis.ka.jɛn\

biscaïen \bis.ka.jɛ̃\ masculin

  1. Relatif à la Biscaye.
    • Beauchesne me l’apporta avec une diligence incroyable, sur une frégate de corsaire biscaïen, qu’il trouva à la pointe de Belle-Ile et qui fut ravi de se charger de sa personne et de son passage, sachant qu’il me venait chercher à Saint-Sébastien. — (Cardinal de Retz, Mémoires )

Nom commun 1 [modifier]

Singulier Pluriel
biscaïen biscaïens
\bis.ka.jɛ̃\

biscaïen \bis.ka.jɛ̃\ masculin

  1. Dialecte du basque parlé en Biscaye, mais aussi dans certaines zones limitrophes du Guipuscoa et d’Álava.
    • Le biscaïen présente plusieurs analogies curieuses avec divers dialectes de l’Amérique, comme de manquer précisément les mêmes lettres, la tendance à combiner les mêmes consonnes, et une complication semblables dans le système des conjugaisons, formées par l’insertion de syllabes exprimant diverses modifications du verbe simple. — (Nicholas Patrick Stephen Wiseman, Discours sur les rapports entre la science: et la religion révélée , Éditeur Parent Desbarres, 1856)

Variantes orthographiques[modifier]

Traductions[modifier]

→ voir biscayen

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
biscaïen biscaïens
\bis.ka.jɛ̃\

biscaïen \bis.ka.jɛ̃\ masculin

  1. (Histoire) (Militaire) Mousquet de gros calibre, à longue portée, en usage au XVIIIe et XIXe siècles.
    • Il eût été facile de les en déloger à coups de biscaïens. — (Georges Sand, Les Beaux Messieurs de Bois-Doré, t. 2, 1858, p. 97).
  2. (Histoire) (Militaire) (par métonymie) Balles de fonte ou de fer, de la grosseur d’un petit œuf, qui entraient ordinairement dans la charge à mitraille.

Variantes[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]