biseau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1450)[1] Origine incertaine[2][1], probable dérivé diminutif en -el, -eau, de biais, via une forme *biaisel devenue et prononcée bieseau \biɛzˈo\, puis biseau.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
biseau biseaux
\bi.zo\
Dessin du biseau d’une lame.

biseau \bi.zo\ masculin

  1. (Arts) Extrémité ou bord coupé en biais, en talus. Note : se dit surtout du bord des glaces de miroir, des glaces de voiture, etc., et du tranchant de certains outils.
    • C'est entre les biseaux et les barres du châssis que se mettent encore d'autres pièces de bois beaucoup plus courtes, taillées aussi en biseau, nommées les coins, qu'il chasse à coups de marteau, à l'aide d'un cognoir ou décognoir , qui est un véritable coin de bois. — (« Imprimerie (L'art de l’) », dans le Dictionnaire raisonné universel des arts et métiers, tome 2, nouvelle édition, Lyon : chez Amable Leroy, 1801, p. 497)
    • Couper, tailler une glace en biseau.
    • Le tranchant de cet outil, de ces cisailles est en biseau.
  2. Chose en biais :
    1. « On tourne ! Penchez une peu la tête, rentrez la pointe du pied. Souriez… Non, non, un sourire plus fermé, je vous prie. Ce que nous appelons le sourire en biseau. Souriez en biseau… Parfait ! » — (Henri Troyat, Le mort saisit le vif, 1942, réédition Le Livre de Poche, page 112)
    2. (Bijouterie) Principales faces qui environnent la table d’un brillant.
    3. (Horlogerie) Taille qui permet d’enchâsser dans le cercle d’ouverture le verre d’une montre ou d’une pendule.
    4. (Musique) Bec de l’embouchure de certains instruments, tels que la clarinette, le flageolet, et aussi de la partie terminale d’un tuyau d’orgue.
    5. (Imprimerie) Morceaux de bois entourant les pages de caractères, et dont un côté est taillé obliquement pour recevoir les coins qui servent à serrer la forme.
      • Les coins se placent entre les biseaux et le fer du châssis.
  3. (Par extension) Ces outils eux-mêmes.
    • Un biseau de menuisier, de tourneur.
  4. (Travail) Période entre deux postes où les deux activités se cumulent partiellement.
    • J'ai fait un biseau de 2 mois entre mon ancien poste et mon nouveau poste.

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]