blédard

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Blédard

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Vers 1920) De bled avec le suffixe -ard. Note : Après avoir été lié à la période coloniale, il est actuellement revendiqué comme synonyme de « issu de l'immigration ».

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin blédard
\ble.daʁ\
blédards
\ble.daʁ\
Féminin blédarde
\ble.daʁd\
blédardes
\ble.daʁd\

blédard

  1. (Argot) D'un pays étranger quelconque.
    • Je suis revenu du Mali, j'ai encore de l'argent blédard sur moi.
  2. Maghrébin, d'Afrique du Nord.
    • Ma mère te fait un pain blédard, c'est du nectar, mon frère !
    • C'est une musique blédarde, mêlée de raï, de gnaoua et de reggae.
  3. (Maghreb) Du bled, de la campagne, par opposition aux citadins.
    • Il n’en revient pas, le fort des Halles. Il nous croyait tous fils de la haute, bourgeois, friqués, casablancais et peut-être même fassis… Et il nous découvre aussi blédards que lui ! (Fouad Laroui, Le garde du corps de Bennani, dans le recueil L’Étrange Affaire du pantalon de Dassoukine, 2012, p. 97)

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin blédard
\ble.daʁ\
blédards
\ble.daʁ\
Féminin blédarde
\ble.daʁd\
blédardes
\ble.daʁd\

blédard masculin, blédarde féminin

  1. (Vieilli) Indigène ou militaire connaissant bien l'Afrique du Nord, ou y vivant.
    • L'habitation du blédard est la tente pour les nomades, la nouala pour les sédentaires. (Le Grand, Une plaine de culture au Maroc, 1924)
    • Les colonialistes utilisent d’ailleurs cette opposition dans leur lutte contre les partis nationalistes. Ils mobilisent les montagnards, les blédards contre les gens de la ville. (Frantz Fanon, Les Damnés de la Terre, 1961. p. 111.)
    • Quelque part en Afrique, un conseiller militaire, vieux blédard de surcroît, accueillait un nouvel arrivant en l'invitant à partager le ragoût de chacal que, malicieusement, il avait fait préparer à son intention. (Georges Chaudieu; De la gigue d'ours au hamburger, ou la curieuse histoire de la viande, 1980)
  2. (Argot) Immigré dont les coutumes et la culture différentes sont encore visibles par manque d'intégration.
    • Bien sûr que j'ai déjà eu des copains, tu m'as pris pour une blédarde ou quoi ? Je suis née et j'ai grandi en France, moi ! Hi hi hi !!! Mon dernier mec, je l'ai plaqué il y a 15 jours, parce qu'il était un peu trop jeune pour moi, niveau sexuel ! (Alain Berthoud, Banlieue Sud : Garçons et Filles, Lulu.com, 2015, p. 147)
  3. Personne originaire d'Afrique du Nord ou issue de l'immigration maghrébine.
    • Je suis un vrai blédard, moi, je suis né à Oujda, me dit Karim.
    • Le collectif féministe les Blédardes juge trop molles les positions du mouvement "Ni Putes ni Soumises".

Traductions[modifier]