black-out

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : blackout, black out

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
black-out black-outs
\bla.ka.ut\

black-out \bla.ka.ut\ masculin

  1. Variante de blackout.
    • Les rues étaient déjà noires, écrasées sous le poids du black-out. — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, page 74)
    • C’était une nuit de 1942 en Égypte, les armées de Rommel approchaient du Caire et le black-out ensevelissait la ville. — (Patrick Modiano, Livret de famille, Gallimard, collection Folio, 1977, page 149)
    • On se retrouva dehors, tous les cinq, dans le black-out. — (Romain Gary, La promesse de l'aube, Folio)

Prononciation[modifier le wikicode]


Anglais[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

black-out \Prononciation ?\

  1. (Militaire) Silence radio.

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

black-out \Prononciation ?\ masculin

  1. Trou, trou de mémoire.
  2. Passage à vide.

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 96,7 % des Flamands,
  • 98,2 % des Néerlandais.

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]

Voir aussi[modifier le wikicode]