blasphémateur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin blasphemator.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin blasphémateur
\blas.fe.ma.tœʁ\
blasphémateurs
\blas.fe.ma.tœʁ\
Féminin blasphématrice
\blas.fe.ma.tʁis\
blasphématrices
\blas.fe.ma.tʁis\

blasphémateur

  1. Qui blasphème.
    • On sait cela, et bien d'autres choses, mais on redoute ce prêtre violent, ivrogne, blasphémateur et même voleur à l'occasion. (Jean-Paul Desaive, Délits sexuels et archives judiciaires (1690-1750) , Communications, 1987, vol.46, n°46, p.119)

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin blasphémateur
\blas.fe.ma.tœʁ\
blasphémateurs
\blas.fe.ma.tœʁ\
Féminin blasphématrice
\blas.fe.ma.tʁis\
blasphématrices
\blas.fe.ma.tʁis\

blasphémateur

  1. Celui, celle qui blasphème.
    • Nous avons des lois de S. Louis & de plusieurs autres de nos rois, qui condamnent les blasphémateurs à être mis au pilori & à avoir la langue percée avec un fer chaud par la main du bourreau. (Mallet, L'Encyclopédie , édition de 1751, tome 2, article Blasphémateur)
    • Mais ce serait une impiété de nous arrêter plus longtemps auprès du lit de mort du blasphémateur et du parricide. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]