bollandiste

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De Bolland, avec le suffixe -iste.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bollandiste bollandistes
\bɔ.lɑ̃.dist\

bollandiste \bɔ.lɑ̃.dist\ masculin

  1. Qualifie les membre d’une Société de savants jésuites, qui continuent le recueil critique des Actes des saints, commencé à Anvers par le père Jean Bolland, du même ordre.
    • Cependant quelques confrères en religion du savant bollandiste refusèrent de se rallier. L’élite intellectuelle était alors contalinée par un singulier climat d’hypercritique, dont l’influence se manifeste dans un ouvrage que publia en 1703 le père Germon. — (Georges Tessier, « Diplomatique » in L’Histoire et ses méthodes, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1961, p. 642)
    • L’histoire du culte de saint Bond à Sens, à Paris et dans le diocèse de Soissons, de même que l’histoire de ses reliques, ont fait l’objet d’un long développement en 1867 de la part des bollandistes, travail nécessitant une actualisation. — (Pierre Glaizal & Étienne Dodet, L'Érmitage Saint-Bond à Paron ; la légende et l'histoire, Société archéologique de Sens, 2006, p. 40)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de la langue française, par Émile Littré (1872-1877), mais l’article a pu être modifié depuis. (bollandiste)