bon an mal an

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : bon an, mal an

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

bon an mal an \bɔ.n‿ɑ̃ ma.l‿ɑ̃\ invariable

  1. En moyenne par an, en compensation faite des bonnes et des mauvaises années.
    • Et l’on m’a assuré qu’elle portait d’ordinaire sur elle, bon an mal an, trente quintaux de chair — (Paul Scarron, Le Roman comique, VIII, 2e partie, 1657, dans Littré à l’entrée bon)
    • Nous payons [au gouvernement], bon an mal an, 900 millions. — (P. L. Cour. I, 190. dans Littré à l’entrée bon)
    • Aussi moi qui porte bon an mal an de dix à quinze mistones, vlà comment j’procède. Une fois rendu, je fais le tour des types qu’est preneurs et j’leur propose mes lots. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • De tout le Plateau, c’est le plus gros tendeur. Bon an, mal an, il prétend poser dix mille ployettes […]. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Tentant bon an mal an de respecter les gestes barrières, près de 50% des agences de négoce ont rouvert en "drive" et travaillent en "mode dégradé". — (Mathias Thépot, « "On veut protéger nos gars" : dans le BTP, la reprise des activités entraîne malaise et incompréhension », article paru sur marianne.net le 10 avril 2020 ; consulté le 14 avril 2020)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]