bonne-femme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : bonne femme

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de bonne et de femme ; le passage au sens culinaire est celui qui relie le français baba et le polonais baba (« grand-mère »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
Masculin
et féminin
bonne-femme
\bɔn.fam\

bonne-femme \bɔn.fam\ masculin et féminin identiques, singulier et pluriel identiques

  1. De grand-mère, fait par une bonne femme, nourrissant, savoureux.
    • Rôti de porc bonne-femme.
    • Sauce bonne-femme.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bonne-femme bonnes-femmes
\bɔn.fam\

bonne-femme féminin

  1. Féminin de bonhomme.
    • Il fallait voir, le jeudi 10 décembre 1896, tous ces pauvres petits bonhommes et toutes ces pauvres petites bonnes femmes, esthètes infortunés des deux sexes qui, l’œil noyé, tendaient le cou et ouvraient à demi la bouche pour communier en l'honneur d’Ubu. — (Anatole Claveau, Les snobs, dans Sermons laïques, Paul Ollendorff, 1898, 3e édition, p. 34)
  2. (Familier) Femme d’un âge avancé. Par familiarité et par hauteur, on dit quelquefois, en parlant d'une femme du peuple ou de la campagne, quel que soit son âge.
    • La bonne-femme n’en peut plus.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]