borée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Borée

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De Borée, qui, dans la mythologie grecque, est le fils d’Éos (l’Aurore) et d’Astraéos. Il est la personnification du vent du nord.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
borée borées
\bɔ.ʁe\

borée \bɔ.ʁe\ masculin

  1. (Poétique) Vent du Nord, l’un des plus froids et des plus violents.
    • Ô muse de mon cœur, amante des palais,
      Auras-tu, quand Janvier lâchera ses Borées,
      Durant les noirs ennuis des neigeuses soirées,
      Un tison pour chauffer tes deux pieds violets ?
      — (Charles Baudelaire, « La Muse Vénale », 1857)
    • La monstrueuse enflure des borées qui soufflent la gloire n’était rien en comparaison de l’enflure délirante des inscriptions, outrage aux nations qu’on voit renversées de la foudre, terrassées, garrottées. — (Jules Michelet, Histoire de France : Louis XIV et la révocation de l’édit de Nantes, tome douzième, Ernest Flammarion, Paris, 1893, p. 342)

Forme d’adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin boré
\bɔ.ʁe\
borés
\bɔ.ʁe\
Féminin borée
\bɔ.ʁe\
borées
\bɔ.ʁe\

borée \bɔ.ʁe\

  1. Féminin singulier de boré.

Forme de verbe [modifier]

Conjugaison du verbe borer
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
borée

borée \bɔ.ʁe\

  1. Participe passé féminin singulier de borer.

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]