borne-fontaine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot composé de borne et fontaine.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
borne-fontaine bornes-fontaines
\bɔʁn fɔ̃.tɛn\

borne-fontaine \bɔʁn fɔ̃.tɛn\ féminin

  1. Petite fontaine en forme de borne disposée sur la voie publique.
    • Je n’oublie pas la borne-fontaine où s’alimentaient en eau potable quelques riverains, la préférant à celle de leur puits et où les pompiers remplissaient le réservoir des pompes à incendie. Pour nous, elle était source d’amusements. Avec une main placée sous le robinet, nous dirigions et projetions le jet le plus loin possible en éventail pour essayer d’arroser un camarade qui passait et repassait en criant :
      « Tu m’auras pas ! Tu m’auras pas ! »
      Mais il arrivait que le téméraire fût trempé » « comme une soupe ». L’arroseur criait :
      « J’ai gagné ! tu me dois un roudoudou. »
      — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page .)
  2. (Canada) Borne d’incendie.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]