bosseler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De bosse, avec le suffixe diminutif -eler.

Verbe [modifier le wikicode]

bosseler \bɔ.s(ə.)le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se bosseler)

  1. Travailler en bosse.
    • Bosseler de la vaisselle.
  2. Couvrir de bosses.
    • Maintenant, les vieilles murailles massives s’écaillent ; la surface se bosselle de briques déchaussées et la vive couleur des saillies est rehaussée par la noirceur des crevasses. — (Hippolyte Taine, Carnets de voyage : Notes sur la province, 1863-1865, Hachette, 1897)
    • À l’infini, les sables ardents sont bosselés de touffes pâles, vaguement teintées d’un mélange de vert, de bleu et de gris, —les touffes de hâd arrondies, basses, compactes, hérissées de menus piquants. — (Louis Alibert, Méhariste, 1917-1918, Éditions Delmas, 1944, page 22)
  3. (Pronominal) Se faire des bosses.
    • Cette écuelle s’est bosselée en tombant.

Notes[modifier le wikicode]

Ne se dit guère qu’en parlant de la vaisselle, de l’argenterie ainsi que de la carrosserie.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]