boucan

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

  1. (Nom 1) Du tupi (langue amérindienne) mokaém ou bokaém, « gril de bois » sur lequel les Indiens des Caraïbes faisaient fumer viandes et poissons. Par métonymie, le mot a désigné la cabane dans laquelle on procédait à cette opération (1666).
  2. (Nom 2) De l’ancien verbe boucaner, « imiter le cri du bouc », boucan étant l’équivalent dialectal de bouc et symbole de la débauche. D’où le sens de vacarme, les lieux de débauche étant souvent bruyants, « cf. les sens figurés de bordel » (Robert historique).
  3. (Nom 3) Peut-être du Nom 1 par analogie avec la fumée qui en sortait.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
boucan boucans
/bu.kɑ̃/

boucan /bu.kɑ̃/ masculin

  1. Lieu où les Amérindiens fument leurs viandes et poissons ou gril de bois sur lequel ils les fument et les font sécher.
    • On avait rempli ce trou de bois, que l'on y avait laissé consumer jusqu'à ce qu'il fût en charbon, afin de bien échauffer toute la concavité de ce trou. On avait ensuite retiré le charbon, et la tortue avait été couchée sur le dos dans le fond, couverte de trois ou quatre pouces de sable chaud des environs, et puis du charbon que l'on avait retiré, avec un peu de sable par-dessus. Ce fut ainsi que ce pâté naturel demeura dans cette espèce de four l'espace d'environ quatre heures, et qu'il se cuisit beaucoup mieux qu'il n'aurait fait dans un four ordinaire. Voilà ce qu'on appelle un boucan de tortue. (Jean-Baptiste Labat, Voyage aux îles, 1722, reédition Phebus)
  2. (Désuet) Lieu où les boucaniers fumaient la viande. [2]
  3. (Désuet) Gril pour boucaner. [2]
  4. (Désuet) Bâti en claie où l'on fumait la cassave. [2]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
boucan boucans
/bu.kɑ̃/

boucan /bu.kɑ̃/ masculin

  1. (Familier) Bruit, tapage, vacarme.
    • Tout ce boucan, ça vous porte sur les nerfs, à la fin !… On dirait une foule qui crie…, on dirait des gens qui trépignent… (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 339, Mercure de France, 1921)
  2. (Désuet) Lieu de débauche. [2]

Nom commun 3[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
boucan boucans
/bu.kɑ̃/

boucan /bu.kɑ̃/ masculin

  1. (Charente) Fumée.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]