bouddha

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Bouddha

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du sanskrit बुद्ध, buddha (« éveillé »), participe passé passif de racine sanskrite बुध् budh- (« s’éveiller »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bouddha bouddhas
\bu.da\

bouddha \bu.da\ masculin

  1. (Bouddhisme) Personne ayant réalisé l’éveil, ayant atteint le nirvana, l’autre rive, notamment de par sa sagesse.
  2. (Art) Représentation statuaire du Bouddha.
    • La statuaire bouddhiste octroie souvent une généreuse corpulence aux bouddhas, par exemple en Thaïlande ou en Chine. — (Hervé Clerc, Les choses comme elles sont, Gallimard, coll. « Folio essais », 2011.)
    • En regardant, par exemple, un bouddha khmer, vous voyez ce sourire, et puis, à un moment donné, vous êtes ce sourire. — (Les crocodiles ne pensent pas! – Reflets du tantrisme cachemirien – Entretiens avec Éric Baret, Éditions de Mortagne, Boucherville (Québec), 1994, page 14)
    • Voyant que l'amant au membre de gladiateur se redresse à demi, je le refoudroie d'un coup de bouddha en ivoire imitation. — (Frédéric Dard, San-Antonio, n°171 : Du sable dans la vaseline, Fleuve Noir, 1998, chap. 25)

Notes[modifier le wikicode]

Le mot bouddha est à l'origine un nom commun (« le bouddha », « un bouddha ») (issu d'un participe passé sanskrit) signifiant « éveillé ». Il devient ensuite un nom propre (« Bouddha ») pour désigner le personnage historique Siddharta Gautama (qui n'est pas un dieu contrairement à ce que l'on a pu penser en Occident). De là, il redevient nom commun pour désigner une statue ou statuette représentant ce personnage.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

→ voir Bouddha

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]