boueux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIe siècle)[1] Composé de boue et -eux.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin boueux
\bu.ø\
Féminin boueuse
\bu.øz\
boueuses
\bu.øz\

boueux \bu.ø\

  1. Plein de boue.
    • Source boueuse, source dont l’eau est mêlée de boue minérale, utilisée dans certaines stations thermales.
    • Les convois funèbres se succédaient, avec leurs escortes de sous-officiers boueux et de rosses efflanquées. — (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, p.451, 86e éd., Plon-Nourrit & Cie)
    • Il contemplait les pousses des palmiers arrosées par de petit canaux d'eau boueuse. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • Le village auvergnat est resté malpropre, boueux, puant, délavé par les purins; il est sans lumières; les conditions d'habitation y sont exécrables. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Il regardait au bas de la falaise la Morava tenter avec peine de faire pénétrer ses eaux vertes dans les flots boueux du Danube. — (Vercors, La marche à l'étoile, éditions de Minuit, 1943, éd. 1946, p.20)
  2. Semblable à la boue.
    • Une boueuse couleur marron-bordeaux. — (Elsa Triolet, Le Premier accroc coûte deux cents francs,1945)
    1. Transformé en boue, détrempé.
      • Le sol est boueux.
  3. (Figuré) Grossier, sale, impur.
    • Un flot boueux de gros mots monta de la cour des cuisines. — (Émile Zola, Pot-Bouille, 1882)
    • Ce n'est qu'avec difficulté que nous parvenons à nous procurer quelques outres d'un liquide boueux épais. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 119)
    1. (Imprimerie) Dont l'encre déborde du trait.
      • Écriture boueuse.
      • Estampe boueuse, estampe tirée sur une planche mal essuyée et où il est resté du noir entre les hachures.
      • Impression boueuse, celle dont l’encre s’écarte et tache le papier au-delà de l’empreinte du caractère.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin boueux
\bu.ø\
Féminin boueuse
\bu.øz\
boueuses
\bu.øz\

boueux masculin Note : Rare au féminin.

  1. (Désuet) Variante de boueur, éboueur.
    • Sous le porche, un boueux attendait l'arrivée de la voiture en songeant que, par un temps pareil, elle ne viendrait sans doute pas. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 62)
  2. Technicien des boues de forage.
    • Sur les forages pétroliers, le boueux est la personne qui surveille et ajuste les paramètres de la boue de forage pour garantir un travail efficace des outils et une bonne sécurité du puits. — (technicien des fluides de forage sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France : écouter « boueux [bu.ø] »

Références[modifier le wikicode]